Blabla | Maman

3 mois de nous

3 juin 2018

C’est cliché mais je le dis quand même : Qu’est-ce que le temps passe vite avec un bébé ! Vous êtes beaucoup à m’avoir demandé mon ressenti sur ces premiers instants en temps que jeunes parents, j’ai donc décidé de vous partager mes sentiments dans cet article que j’espère pouvoir compléter au fil des mois.. même si, soyons honnêtes, je voulais vous écrire un article par mois et qu’à ce jour Gaspard en a déjà 3.. Je vous le dis, ça passe trop vite !

J’ai toujours su que je voulais être mère. Même plus jeune j’étais la maman du groupe et j’adorais ça. Les enfants me fascinent, ils ont une capacité à vivre dans l’instant, une forme de sagesse incroyable. Certaines personnes ont l’impression d’être sur terre avec une mission, d’autres aspirent à une grande carrière.. moi je voulais être maman. Depuis la naissance de Gaspard c’est comme si j’avais enfin trouvé ma place, une sorte d’équilibre. Nous en parlions encore hier avec Samuel, on a parfois l’impression qu’il a toujours fait partie de notre vie.

Je ne vais pas vous faire croire que tout est lisse et parfait, loin de là. Je peux vous assurer que quand tu te retrouves face à ton bébé qui hurle à la mort (ouais parce qu’il n’y a pas d’autres mots) à cause des coliques, qu’il est 3h du mat et que t’as mal aux cuisses d’avoir trop fait des squats pour le bercer, tu as envie d’hurler aux mensonges des comptes insta familles parfaites ! Alors oui me laver les cheveux est devenu un petit luxe, j’ai mangé froid les 3 premières semaines après l’accouchement, mon salon ressemble à une crèche en permanence, j’ai l’impression de pouvoir ouvrir une laverie tellement le linge déborde et je traine en pyjama 90% du temps.. mais c’est tellement dérisoire à côté du bonheur que je vis chaque instant.

« Ah mais Gaspard ça se voit, c’est un bébé facile ».. Nous avons du entendre cette phrase au moins une dizaine de fois depuis sa naissance. Nos proches semblaient étonnés de voir un bébé qui pleure si peu… Bon déjà, pour moi un bébé facile/difficile ça n’existe pas. Je trouve ça nul de coller cette étiquette sur un nourrisson. Et puis au fond, c’est quoi un bébé facile ? C’est un bébé qui te fout la paix ? Un bébé qui se gère tout seul ? Un bébé qui ne demande pas trop d’attention ? Un bébé qui fait son linge et range sa chambre ? Parce que si c’est ça, Gaspard ne rentre absolument pas dans cette catégorie et tant mieux !

Gaspard ne s’endort pas seul (et c’est normal), il a énormément besoin de contact (et ça aussi c’est normal), il n’aime pas déteste la voiture, n’apprécie pas la poussette et dormir sans être emmailloté ou dans une écharpe lui est impossible (coucou reflex de Moro). Pourtant ça ne fait pas de lui un bébé difficile, seulement un bébé qui a des besoins, SES besoins auxquels nous tentons de répondre au mieux chaque jour. Alors oui les premières semaines il dormait en boule sur moi la nuit, je passe tous nos trajets en voiture à l’arrière pour le distraire et l’apaiser. Nous ne l’avons jamais laissé pleurer, il dort avec nous en cododo et ça ne fait pas de lui un bébé capricieux ou méchant. Je crois réellement que l’entourage et la société exercent une pression sur les jeunes parents et encore plus sur les mères.. pourtant la plupart du temps, une maman sait ce qui est bon pour son enfant et il est nécessaire d’apprendre à se faire confiance et de s’enlever de la tête que NON un bébé ne sera jamais trop habitué à ses parents.

J’ai adoré ces 3 premiers mois en tant que maman. Chaque jour est une nouvelle aventure et je crois que c’est ce que j’aime le plus. Et vous, comment vous vivez les réflexions de votre entourage ? Est-ce que vous arrivez à vous faire confiance ?

Je vous embrasse,

Léa

Only registered users can comment.

  1. Nous nous apercevons que tu es heureuse d’être maman et je trouve que cela te va à ravir ❤

  2. Super article mais je ne peux répondre à tes questions je ne suis pas encore mère ahah :) !
    Toutefois ta vision de la famille et d’être maman m’inspire beaucoup et amène de la positivité et de bonnes ondes quant à ce rôle si important !
    Votre petit bout de chou à l’air d’avoir une bouille si mignonne ♥
    Bisous à vous trois !

    PS : je trouve que tu rédiges vraiment bien, ça fait du bien de voir une « bloggeuse » qui sait écrire !

  3. Hello Léa !
    Un joli article qui reflète bien les premiers mois de jeunes parents à mon sens. Je te rejoins sur le fait qu’un bébé/enfant ne deviens pas capricieux car ses parents sont très présents pour lui. J’ai eu une maman poule quand j’étais bébé qui me faisait dormir avec elle, et cela n’a pas fait de nous (j’ai 2 frères en plus) des enfants difficiles ou capricieux. Nous avons juste eu la chance de partager une super relation avec notre mère ! Je trouve ça dommage que l’entourage critique autant les méthodes d’éducations qui sont propres à chaque parents/enfants. Chacun fait ce qu’il veut dans sa maison non ;) ?
    En espérant que tout continue à bien se passer pour vous 3 ! Bisous ♥

  4. Ravie de lire ça Lea. Montpelliéraine également, jeune maman depuis bientôt 2 mois. Je désespérais un peu en regardant tes vlogs. Ça avait l’air si facile.
    Quand moi aussi j’ai du mal à prendre le temps pour laver mes cheveux, que ma fille dort peu la journée et qu’elle a besoin de dormir sur moi…
    En revanche, pour elle la voiture c’est miraculeux. La poussette elle aime bien. En revanche j’ai eu beaucoup de doutes sur l’allaitement et pour ça je manque parfois de confiance en moi.
    On ne la laisse jamais pleurer, malgré les conseils de ma belle famille « il faut qu’elle se fasse les poumons ».
    Je ne pensais pas que ce serait si dur, heureusement que c’est beaucoup de bonheur aussi.

  5. Quel bel article… vous êtes une belle famille parce que vous êtes pleins d’amour. Une famille parfaite ça n’existe absolument pas. D’ailleurs la page instagram « Average Parents » (il me semble) poste souvent des photos de parents parfois dépassés par l’énergie des enfants aha!
    Que du bonheur à vous trois profitez bien le temps passe vraiment vite

  6. Salut c’est la première fois que je m’attarde sur ton blog. Je suis une maman de 21ans, j’ai deux poulettes de 10mois, oui oui des petites jumelles bien speedy. Quand je repense à leur 3mois j’ai l’impression que c’était le bout du monde. Maintenant elles se tiennent debout font du quatre pattes et mette l’appart sans dessus dessous Aux 3mois de mes princesses j’ai arrêté l’allaitement car je ne tenais plus physiquement et mentalement j’étais en anémie depuis mon accouchement et j’ai fait une dpp. J’ai pris confiance en moi en temps que maman seulement après quand j’ai demandé de l’aide à mes proches en fait. A force de vouloir tout gérer seule et à vouloir être une maman parfaite j’avais oublié de vivre ces moments de bonheur pleinement. J’ai la chance d’avoir une super maman qui est à l’écoute de ce que l’on souhaite pour l’éducateur de mes chipies et qui me soutient le plus possible. Depuis tout va comme il se doit

  7. Merci pour cet article HONNÊTE. Ça fait vraiment du bien.
    Je suis maman depuis 12 jours aujourd’hui, ma petite chouquette ne s’endort que si je la prends dans mes bras ou l’endors à mes côtés (en respectant les règles de sécurité, c’est simple elle occupe la moitié du lit à elle seule )
    Évidemment son papa et moi avons eu droit au « vous la prenez trop dans les bras «  , «  vous l’avez-vous habituée » , « laissez là pleurer elle s’habituera »
    Bref … ton article me fait vraiment du bien et te suivre au quotidien est un réel plaisir
    Bisous au petit Gaspard ❤️❤️❤️❤️

  8. Très joli texte.
    Je me suis beaucoup retrouvé, ma fille est née peu de temps avant Gaspard du coup j’ai l’impression de vivre ces choses un peu en même temps que toi ;)
    J’ai l’impression que pour la grossesse et la maternité les gens ont TOUT LE TEMPS un avis à donner et sur tout.
    « Désolée mais je ne me suis pas déchirée en deux à le faire sortir pour que ça soit à toi de me dire ce qui est le mieux pour mon bébé! »

    Les 2 meilleurs conseils que j’ai reçu :
    Fais toi confiance, et n’écoute pas les conseils!

    Rah les comptes Instagram des mamans modèles, une horreur, j’ai arrêté de les suivre!
    Quand à 12H t’as eu ni le temps de manger/te doucher/faire pipi, voir une maman poster sa photo de son smoothie parfait ça me donne envie de tout casser!!
    Et ça donne l’impression que tu n’as pas le droit de dire que la maternité/paternite, c’est compliqué, pas inné, fatiguant, que tu aimerais parfois faire pause malgré tout l’amour que tu portes à ton enfant!

    Ce genre d’article fait plaisir! J’hesite a ressusciter mon blog pour également parler de la maternité de manière décomplexée. Tu m’as donné envie!

    Bonne soirée à vous trois

  9. Un très bel article, superbement rédigé. Je suis fan ! Gros bisous à vous 3
    Ps : te voir épanouie me remplit de joie, merci pour tout

  10. A travers tes vidéos je découvre des parents extraordinaires, je vous ai connu en couple avec vos projets, votre vie, votre amour et votre mariage. Et mtn en parents moderne avec des envies et une cultures d’apprentissage incroyable que j’adore ! J’aimerai beaucoup réussir a inculquer les mêmes valeurs à mon futur enfant un jour (jsp bientôt). Je vous souhaite tout le bonheur du monde à vous 3 et c’est un plaisirs de vous suivre depuis toute ses années

  11. Un joli article !
    De toute façon nous avons pu parler en face à face de ce que je pense de l’éducation que tu ne montres de Gaspard ( au vide dressing ) et je te dis encore une fois merci à toi et Samuel de nous montrer qu’un jeune couple peut s’occuper correctement d’un enfant !

    Bonne continuation à vous 3 ! ( et no stress à Samuel pour son stage en pédiatrie )

  12. Comme toujours, tes ressenties sur la parentalité sont captivants.
    Je n’ai que 19 ans et j’en m’interesse beaucoup de par mes études à l’education et ce qui s’en suit
    C’est un réel plaisir de te lire ou de t’écouter parler de bienveillance, de cododo, de portage etc…
    Bisous ma belle

  13. Merci Léa pour ce joli retour d’expérience. Je suis actuellement enceinte de mon premier enfant et je me retrouve beaucoup dans la pédagogie que tu emploies pour t’exprimer sur le sujet de la maternité et de la petite enfance en général. Je n’ai pas encore mon bébé dans les bras que je sens déjà les jugements et mises en gardes affluer autour de moi. Et ton article me rappelle de rester droite dans mes boîtes et d’avoir le courage de mes opinions concernant mon bébé, que ce soit in utéro ou une fois né. En tout cas vos petits moments de vie transpirent d’amour et de vrai bonheur et ça, ça n’a pas de prix. Des bisous et à bientôt sur le blog !

  14. Bonjour Léa,
    Cet article fait du bien car même si tu ne laisses pas entendre dans tes vlogs que tout est facile, on te voit un minimum apprêtée, tu es calme et tu continues à avoir une vie sociale. Mon bébé va avoir huit mois et je commence seulement depuis quelques semaines à réussir à profiter et à me créer des souvenirs. Les premiers temps ont été tellement difficiles à gérer pour moi. Pas tant au niveau de mon bébé en lui-même mais surtout au niveau de mes angoisses. Je n’ai pas su/ou profiter des premiers temps à tel point mon esprit était toujours inquiet. Je ressens exactement comme toi, depuis que j’ai mon fils, je sens que j’ai accompli la plus belle chose de ma vie et je sais que c’est ça que je devais faire pour me sentir entière. J’ai beaucoup de problème liés à mes angoisses, elles m’empêchent d’avoir une vie professionnelle (sauf si on accepte de vivre en retenant ses crises d’angoisse au travail pour tout lâcher et pleurer des heures le soir). Malgré ça j’essaie au mieux, vraiment au mieux d’être optimiste. Mon fils va bien, il est en bonne santé et grandit à merveille. Je te souhaite de continuer à t’épanouir dans ta vie de maman avec ton mari, ces moments passent tellement rapidement. On nous le dit assez, pourtant on se prend une flaque dans la figure en voyant les semaines défiler à toute allure. Gros bisous Léa.
    Mélodie

  15. J’ai toujours fait comme bon me semble avec mes enfants. Pour mon premier garçon je tatillonais je n’avais pas toujours confiance mais on a grandi ensemble tout les deux, j’ai appris à me connaître en tant que maman et j’ai appris à fair confiance à mon petit bonhomme qui a presque 5 ans maintenant (j’apprends chaque jours avec lui)
    Et alors pour le deuxième tout m’a semblé tellement plus simple, on lâche la pression du premier et on avance, on apprend à vivre à 4 et c’est un bonheur au quotidien. Ma famille a toujours était bienveillante et complètement avec nous. Et toujours en respectant les besoins de mes loulous.

  16. Bonjour Lea, merci pour cette article, maman d’un petit Jules de 3mois, je vois que je ne suis pas la seule a passer la plupart du temps en pyjama. Prendre une douche en plus de 5min et avoir le temps d’enfiler quelque chose est un luxe en effet !
    Les réflexions ne sont jamais facile a supporter, entre « tu es que ton lait est encore nourrissant » ou « mais laisse le pleurer un peu » mais au fil des semaines on apprend a se faire confiance, a connaître mieux que quiconque notre enfant, et ce n’est que du bonheur.

  17. Salut Léa.
    Moi je suis passionnée de maquillage et de beauté j ai 19ans, moi mes tantes et ma mère n ont pas allaité. Ma mère m a dit un jour si j avais du vous allaitez toi et ta soeur (si on avait ete des jumelles prématurés) j aurais tiré mon lait. Donc c est vrai que je me disais que plus tard mes enfants auront leur chambre et des biberons. Et puis depuis que tu es devenu maman tu m as appris une autre facon d élever un bébé grâce des etudes fait par des psychologues, des chercheurs… De prendre soin d un bebe et je me suis renseigné sur insta, les blogs. Et je me suis demandé mais pourquoi j ai jamais su tout ca? Toutes ces informations, moi aussi je veux allaiter, faire du cododo, du portage, comprendre pourquoi mon enfants pleure. Sans qu on me dise laisse le pleurer il fait caprice. Alors merci de nous apprendre autre chose des conseils beauté mais aussi une facon de prendre soin d un enfant et de le comprendre.
    Vous êtes de très bon parents Samul et toi et je vous souhaite que du bonheur profité de Gaspard ca passe super vite.

  18. Très bel article ! C’est tellement important de pouvoir agir comme on le souhaite et donner l’education que l’on souhaite à ses enfants.
    Je ne suis pas encore maman mais je sais que l’une de mes plus grosse angoisse est que l’on ne respecte pas mes idées et que l’on me juge sur l’education que j’aurai décidé de donner à mes enfants. Je trouve cela dommage, on ne devrait pas se mettre des barrières à cause de l’entourage.
    Beaucoup de bonheur à vous trois, tes articles et vidéos sont au top :)

  19. Mon fils vient aussi d’avoir 3 mois et je me fais la même réflexion que toi sur le « bébé facile ». Tout à l’heure j’ai pris l’apero avec mes voisins et Martin est resté très calme, on m’a dit « il est vraiment cool et facile »; ben oui il a dormi contre moi la nuit dernière avec un réveil toutes les heures et a passé la journée dans mes bras ou en écharpe, donc forcément il est cool !
    Par contre je n’arrive pas à me dire comme toi « c’est comme s’il a toujours été là » car même si je l’aime de tout mon être, parfois c’est si difficile que je repense au repos que j’avais avant… Avec 40h de boulot par semaine et autant d’heures à la crèche pour lui, l’allaitement que je tiens à prolongé malgré tout, les nuits hachées… Pas facile…
    Mais on est d’accord, c’est le plus grand bonheur qu’on puisse vivre ☺
    Je te souhaite encore tant de joies avec Gaspard, bises

  20. Coucou Léa,
    Merci pour ce bel article plein de sincérité ! Je ne suis pas maman pour ma part mais je suis très intéressée par le monde de l’enfance. J’ai 21 ans et si tout se passe comme je le souhaite, je passerai l’an prochain le concours pour devenir institutrice, un métier auquel j’aspire depuis longtemps et qui me tient vraiment à cœur. Tes articles ou encore tes vidéos m’inspirent toujours beaucoup. Il y a toujours beaucoup de maturité dans tes réflexions je trouve. J’aime beaucoup aussi le regard que tu portes sur le monde de l’enfance. Je suis bien souvent du même avis. Merci pour ces belles valeurs que tu véhicules au quotidien.
    Je vous souhaite plein de belles choses à tous les trois :)

  21. Salut Léa
    maman de 36 ans, je suis en totale fusion avec ma fille de 6 ans et demi et qui dort toujours avec nous oui oui …. et alors et bien oui j’ai toujours les « critiques » des proches, oui ils auront toujours un « avis », un « reproche » mais ce que nous vivons ensemble n’à pas de prix, notre fille est souriante, agréable, gâtée mais jamais capricieuse, serviable bref elle est géniale (bon là je ne sais plus si je suis très objective) comme quoi l’Amour et l’écoute qu’on donne à son ou ses enfants est selon moi important et je suis fière d’être la maman que je suis. Merci de ce partage. Avec Samuel vous partager de très jolies valeurs et je suis une fan de tes vlogs. Des bizoos à tous les 3

  22. Je suis d’accord avec ta vision des choses, répondre au besoin de son bébé ne fait pas de lui un bébé capricieux, j’ai bercer ma fille jusqu’à ces 8 mois pour l’endormir un jours elle en a eu marre et ce debatter dans mes bras j’ai donc arrêter et elle c’est endormie seule. Elle a maintenant 14 mois et depuis ces 9 mois elle finis ces nuits avec nous a cause de terreur nocturne et elle finira ces nuits avec nous autant qu’il le faudra. Un superbe article en tout cas

  23. Mon bébé a 7 mois et s’appelle Samuel J’ai pratiqué le cododo jusqu’à ses 3 mois. Après il a naturellement était dans son lit sans pleurs. Je ne regrette absolument pas d’avoir fait ça. Ça me manque même mais il est beaucoup mieux seul on l’a remarqué car il se réveillait très souvent et première nuit dans son lit il l’a fait complète. Je l’ai allaité 15jours exclusif et 15jours mixte jusqu’au sevrage. Malheureusement la fatigue a eu le déçu sur mon désir d’un allaitement long je le regrette toujours d’avoir arrêté si tôt.
    Mais c’est un tel bonheur d’être devenu maman pleins de bonheurs à vous 3.

  24. Bonjour Léa,
    je suis une « jeune femme » de 19 ans, et je suis comme toi à ton âge. je ne suis pas le genre à sortir tous les soirs, ou à suivre le mouvement des collègues pour me sentir plus « jeune ». je sais que je veux être maman. et c’est à ce moment là que je me sentirais vraiment moi-même je pense !

    je commence à m’interesser petit à petit à l’éducation des nourrissons, des enfants en général. je ne sais pas si tu en avais déjà parlé sur ta chaîne ou en avait une vidéo, mais pourrais-tu nous indiquer quelques ouvrages là-dessus ? ça m’intrigue énormément.

    bisous et bonne continuation à vous trois❤️

  25. Coucou Léa,
    Tout d’abord, l’article est très bien écrit, c’est très agréable de te lire.
    Je suis maman de 3 enfants (une puce de 7 ans, un pti mec de 4 ans et 11 mois demain pour mon petit dernier). Je suis devenu maman à 21 ans, comme toi être maman jeune c’était ce que je souhaitais et je ne regrette absolument pas!
    Les réflexions il y en a toujours malheureusement.. Le pire pour moi c’était pendant mes allaitements, « ah mais tu l’allaites encore? » « si il ne fait pas ses nuits c’est que ton lait ne doit pas être assez nourissant » « vous faites le cododo, mais le jour où vous aller arrêter ça va être dur car il va prendre de mauvaises habitudes »blabla… Ou le fait de comparer des bébés, je ne supporte pas ça. En plus je suis dans la motricité libre donc je te laisse imaginé là encore..
    Enfin bon je suis heureuse comme ça avec mon mari et nos 3 amours mais j’arrive à me faire confiance qu’aujourd’hui pour mon 3 ème enfants!
    Vous êtes une très jolie famille, Gaspard a de la chance d’avoir des parents comme vous ❤

  26. c’est sympas de lire tes ressentie de mère. Je suis actuellement en formation d’éducateur de jeunes enfants (fin de 2ème année ). Je commence demain mon stage long en crèche parentale. ^^ En tout cas c’est très intéressant d’avoir ton ressentie de jeune maman. On entend souvent cette phrase de bébé facile ou au contraire celui là il pleure tout le temps. Pourtant si un peu bébé ne pleure pas du tout c’est inquiétant car il est possible qu’il se fasse oublié justement pour ne pas déranger. Vous apportez juste tout les deux à votre enfant la sécurité qu’il a besoins pour s’épanouir. Je vous souhaite plein de bonheur et une bonne continuation.

  27. Bonjour Léa,
    Je suis la maman de Basile 6 mois et demi. Depuis 6 mois et demi j’entend tellement de réflexions de la part de ma famille et mes amis, sans aucuns doutes bienveillantes, mais néanmoins elles sont la. J’ai appris à vivre avec et m’en fouttre un petit peu je dois dire!
    Je me fait confiance, et je me fou de ce que les gens disent. Tu as raison d’agir comme tu veux avec Gaspard :-).

    Pleins de belles choses et en effet profite ça passe tellement vite… on aimerai parfois faire stop..

  28. Coucou Léa je viens de lire ton article, je te suis depuis tes débuts, c’est là que jef me rend compte que j’ai pris un coup de vieux ^^ tu es maman et ça te va tellement bien. J’espère aussi être parent un jour avec mon chéri. Tu es une maman louve comme tu le dis si bien et je pense que je serai pareille .
    Gros bisous à tous les trois

  29. Merci Léa pour ce super article! j adore vous suivre toi et Samuel avec votre petit Gaspard. J ai moi même accouché le 19 février, 2 jours après toi et j aime énormément regarder tes vlogs. Ma fille m a donné pas mal de fil à retordre depuis sa naissance: elle n a jamais voulu dormir ailleurs que dans nos bras et ce dès la maternité, elle hurlait des que la posais même 30 sec dans son transat ou dans son lit, parfois je l allaitais toute la journée bref un bébé avec des besoins très intenses et un gros besoin de « sécurité » . Mais après 3 mois de maternage intensif (beaucoup de portage, dodo entre nous 2, toujours dans nos bras) ou je n ai écouté personne de mon entourage qui me disait de la laisser pleurer dans son lit, qu elle finirai par s endormir voilà que maintenant elle a pris confiance en elle, joue sur son tapis d éveil sans regarder si je suis toujours dans son champ de vision, fait la sieste dans son lit à barreaux sans aucun pleurs bref que je suis contente d avoir répondu à tous ses besoins et de ne l avoir jamais laissée pleurer!! Merci de nous montrer que la vie de maman n est pas toujours facile, que chaque jour est un défi mais au final de les voir évoluer ce n est que du BONHEUR !!!! Moi qui croyais que pour toutes les autres c est si facile tandis que moi je galerais, je me sentais si seule !

  30. Très bel article !
    Notre petite Charlie aussi 7 mois d’ici quelques jours… et ça passe toujours aussi vite.
    Ici aussi c’est comme si elle avait toujours été là. Je ne me souviens pas de comment était la vie avant… et je ne veux pas m’en souvenir. C’était forcement moins bien.

    Les autres c’est le plus dur. 7 mois et toujours en cododo, portée en echarpe, allaitée, jamais laisser pleurer et que du bonheur. Nous ne faisons rien de tout ça par obligation mais bien parce que c’est que ce nous considérons être le meilleure pour elle (et aussi pour nous #mamanpoule). Entre les « laisse la pleurer elle va se faire les poumons » « et l’allaitement tu arrêtes quand ? », « quoi elle dort encore dans votre chambre ça va être un bébé capricieux »…
    Bref, je n’écoute plus ou on en rigole après. Charlie est joyeuse, indépendante, coquine et aimée !
    Rien ni personne ne sait mieux ce qu’il y a de mieux pour nos bébés !

  31. Les réflexions et jugements des gens font sans cesse me remettre en question, surtout quand je suis dans un état de grande fatigue.. Mon bébé est né le 6 février et j’ai une fille de 3ans et demi. Je suis convaincue à 100% de notre façon de faire: allaitement à la demande, portage intensif, endormissement à bras, motricité libre, pas de pleurs, couche lavable, Montessori, discuter beaucoup etc mais quand un jour où j’ai juste besoin de réconfort on me dit « c’est nul ce que tu fais » (en gros hein!), ben je pleure toutes les larmes de mon corps en croyant mal faire pour mon amour de bébé. Alors que non! Non je ne lacherai pas, oui ce que nous faisons est bon pour notre enfant, et oui je suis hyper fatiguée et alors? ! Zut caca prout comme dirait la grande

  32. Bonjour Léa,
    Je suis t’es vidéos depuis un quelques temps déjà. Et j’aime te regarder, car je suis dans la même énergie que toi. Je suis tombée enceinte en même temps que toi et j’ai adoré car j’avais vraiment l’impression de vivre ma grossesse en même temps qu’une « amie ».
    Je suis ravie de lire cet article, j’ai exactement la même vison des choses que toi ! J’adore toutes les petites idées et solutions que tu partage !
    Merci pour les messages positifs et réalistes que tu transmets
    Je suis maman d’un petit Tom depuis le 9 Janvier 2018 et lors de sa naissance j’ai vraiment eu cette sensation d’avoir trouvé ma place sur cette terre, d’avoir trouvé un sens à ma vie ! Que j’étais pleinement heureuse et qu’il ne manquais rien à ma vie ! Le vide que j’avais était enfin comblé !
    J’ai également toujours su que je serai maman !
    Je suis encore plus rassurée de savoir que je ne suis pas seule à avoir eu ces petits tracas du quotidien. Notre entourage est toujours de bons conseils mais qui ne sont pas toujours très en adéquation avec nos idéaux, toujours à nous donner leur avis que nous n’avons pas forcement besoin car comme tu le dis si bien, nous savons très bien se qui est bien pour notre enfant. Ils sont sans cesses en train de me dire « il est mignon, il ne pleure jamais » mais comme j’aime répondre « vous savez ce n’est qu’une face de l’isberg ». Bien sur, entendre hurler à la mort comme tu le dis si bien, notre amour, notre chair, est une réelle déchirure, je souffre avec lui et le papa aussi ! Se sentir impuissant devant tant de souffrances est juste une torture !
    J’espère que tu continueras à échanger car j’aime lire tes articles et regarder tes vidéos !
    En tous les cas saches que tu n’es pas seule dans cette situation !
    Profites de ta petite famille, ça passe si vite ;) je confirme

  33. Hello Léa,

    C’est rigolo je crois que j’aurai pu écrire ça y a 3 mois. Ma fille va avoir 6 mois et les choses ont un peu évoluées depuis. Les dodos ne se font plus sur moi, les coliques ont disparu, et j’ai arrêté d’allaiter à cause de la reprise du boulot. Mais j’ai cette indéfinissable confiance en elle, en moi, en nous. On était fait pour se rencontrer. Je crois fort au fait qu’un enfant nous choisi, et elle m’a offert le rôle de ma vie.
    Comme tu dis, elle n’est pas facile ou difficile, elle est pleine de besoins et de ressources, et on l’aide au mieux a répondre aux uns par les autres. Elle m’apprend tellement, je suis émerveillée de voir ses évolutions.
    Je déteste quand les gens me disent  » profite car ça grandit trop vite et après ça bouge trop t’es plus jamais tranquille  » ou  » pfff jusqu’à plusieurs mois c’est chiant on dirait des étoiles de mer « … On prend les jours un par un. On essaye de faire au mieux.
    On n’écoute pas vraiment ce que nous disent les autres. J’entends, et je range dans un coin de ma tête, au cas où. Mais je fais mes propres expériences et j’ai l’impression de bien m’en sortir !

  34. Merci pour cet article, je suis jeune maman d’un bebe d’un mois et c’est pas tout les jours facile on essaye de faire au mieux pour notre petit bout. Mais il est vrai que quand je vois des mamans de bebes du même âge dire que leur bebe est hyper calme que tout est parfait. C’est rassurant de voir que nous sommes pas les seuls à avoir eu des jours pas forcement faciles.

  35. Bonjour ou bonsoir !
    Je suis jeune maman de deux magnifiques garçons de 2 mois et demi que j’allaite (oui oui des jumeaux identiques) et je suis heureuse de lire que tu galères aussi à te laver les cheveux. .. ça fait du bien de ne pas se sentir seule.
    En revanche, je voulais revenir sur cette « autre pression sociale » qui veut qu’on ne laisse pas pleurer les bébés. De mon côté je ne peux clairement pas répondre aux besoins de mes 2 amours simultanément (je n’ai malheureusement que 2 bras) et pourtant j’essaie mais à un moment donné quand on oublie de boire de l’eau pendant pratiquement une journée entière et qu’on en prend conscience que le soir venu alors qu’on se sent desséchée comme un pruneau, on relativise et on se dit que quelques larmes versées ça ne va pas non plus ruiner leur vie d’adulte. .. (enfin j’espère :(
    Bref « on fait comme on peut avec ce qu’on a »
    Belle journée ou soirée ça dépend

  36. Merci pour ton article très touchant et qui m’a fait me sentir moins seule dans ma vision des choses .
    Je suis moi aussi passé par là ..
    On m’a aussi dit que mon bébé était bien un bébé facile ..
    Je me suis bien reconnues dans tes nuits de courbatures du aux colliques et avec le recule ça me fait bien rire , et ce sont même des moments qui me manquent.
    Aujourd’hui mon bébé a 11mois , a été allaité 9mois , ne s’endort toujours pas seule . Et alors ?
    Mon bébé est adorable .
    Au final ça n’en regarde qu’elle et nous parents . Et pourtant les gens, l’entourage , continu de faire des remarques , 11 mois après je ressens encore cette pression que les gens essaient d’imposer ..
    La société est bien triste sachant que je ne fais que répondre aux besoins d’un bébé .

  37. Bonjour Léa,
    Je suis actuellement en 3ème et je suis passionné par la grossesse et son suivi. Mon plus grand rêve est de devenir obstétricienne. Ton message est simplement magnifique. Je suis entièrement d’accord avec toi, aucunes personnes de ce monde (adulte, adolescent, nourrisson…) ne méritent d’avoir une étiquette! Je rêve de devenir mère et de donner tout l’amour que ma famille me donne au quotidien.
    Le rôle de maman te va si bien,
    De gros bisous,
    Mélissa

  38. Merci pour cet article déculpabilisant ^^
    Moi j’ai été Maman pour la première fois à tout juste 23 ans et malheureusement j’ai été assez bêtement influencée par tout les clichés (ne pas prendre bébé directement quand il pleure, l’habituer à s’endormir seul directement, ne pas céder aux « caprices »…), mon fils n’est pas traumatisé aujourd’hui – j’espère ! -, mais moi je culpabilise en repensant à cette façon de faire et aux fois où, au lieu de sentir monter l’énervement de l’entendre pleurer, j’aurais pu juste aller le câliner…
    Cinq ans plus tard, il est devenu grand frère et moi je me suis dit qu’il fallait vraiment changer de façon de faire, entre temps on a beaucoup plus entendu parler de l’éducation positive, du maternage et tout ça, et moi j’ai mûri et pris confiance. Alors j’essaye de passer outre les réflexions du genre « tu le prends trop, la nounou va galérer », « tu pourrais arrêter d’allaiter maintenant, non ? ». Mon bébé a tout juste 4 mois, non je ne vais pas arrêter l’allaitement, non je ne veux pas l’entendre hurler dans son lit tout seul, tant pis si je me lève deux ou trois fois par nuits et que je suis un peu fatiguée ! Quand je vois sa petite tronche sourire aux anges, tout apaisé dans mes bras avec ses mains agrippées à moi… je m’en fiche de la fatigue – les autres devraient s’en foutre aussi puisqu’à priori, ça ne perturbe pas leur sommeil ^^’
    J’espère que tout ça portera ses fruits et qu’il n’aura plus tard aucun souci pour s’adapter au monde qui l’entoure – tout comme son grand frère, malgré les faux-pas que j’essaie de rattraper en le couvrant d’amour à outrance !

  39. Je ne saurais jamais comment te remercier.
    Tu m’as fait découvrir mon envie d’être mère. Je n’ai jamais vraiment pu parler de ce sujet avec ma mère, j’ai toujours cru détester les enfants et ne pas en vouloir.
    Tu m’as ouvert les yeux sur la joie que pouvait être cette aventure, tu m’as montrer l’importance de réfléchir aux valeurs avec lesquelles on souhaitait élever notre enfant.
    ça peut paraître bizarre mais du fait que je m’appelle également Léa et que j’ai le même âge que toi l’annonce de grossesse m’a bouleversé, je me suis remise en question sur mes envie et sur mon future, sur ce que je voulais être et que je voulais être.
    Donc merci beaucoup Léa pour tout ce que tu partages
    Ton article m’a mis les larmes aux yeux
    Grâce à toi j’apprend énormement
    Merci à toi et à Samuel de montrer une famille égale avec un père aussi investie que la mère dans la vie de leur enfant c’est un excellent exemple.
    Merci <3

  40. Hello!
    Cet article est tellement touchant et c’est un mélange de paix, d’amour et de compréhension tellement agréable à lire.
    Nous avons à peu près le même âge, et je te suis depuis un bon moment maintenant. Je t’ai vue évoluer, grandir, fonder y’a famille et je suis vraiment très heureuse pour vous.
    Je t’avoue que j’attends avec impatience mon tour. A la base, je n’étais pas vraiment pressée de fonder ma famille, et je ne voulais pas forcément d’enfants. Mais certaines choses ont fait que de plus en plus, j’y pense et je me vois maman.
    Pour l’instant je suis encore en étude, en école d’infirmière pour être exacte. Donc j’ai encore quelques années devant moi avant de pouvoir y penser. Mais je compte bien, une fois fini, m’installer avec mon amoureux et fonder notre famille.
    Voilà. Je voulais juste te souhaiter plein de bonheur à toi, et ta petite famille. Profitez de ces instants et vivez comme vous le sentez. Vous n’en serez que plus heureux.
    Bonne et douce soirée.

  41. Léa, je suis Maman depuis le 23 février (bébé né à 7 mois donc début difficile). J’ai découvert ta chaîne en recherchant des infos sur la grossesse, je dois avouer que j’aime tellement votre état d’esprit. Tu m’a fais découvrir un univers sur l’éducation de l’enfant que je connaissais trop peu. Je suis maintenant partisane du cododo de l’écharpe de portage et avant tout de la sécurité affective de mon fils (même s’il faut se battre constamment dans les choix d’éducation … Merci les anciens !) Merci en tout cas de partager tes lectures, tes conseils toi et Sam êtes un super exemple pour votre petit bout. Tu m’as inspiré plein de belle chose dans la vie de mama’ réconforté sur pleins de sujets merci merci merci ❣️❣️

  42. Tu sais Léa… Cette fameuse phrase du « laisse le pleurer » ou encore « tu la trop dans les bras » moi à ces gens lá j’ai envie de leur dire « Un bébé qui a passé 9 mois au chaud dans le ventre de sa maman room service compris, ne va pas se retrouver dans ce monde en fesant ses nuits, sans avoir besoin de bras pour dormir, ou même changer sa couche tout seul !  » donc f*ck la société ! Il m’existe ni d’enfant compliqué ou facile, ni de parents parfait ! Quand née un enfant née aussi des parents on apprend, on grandit en même temps qu’eux et non les gars le placenta ne vient pas avec un manuel d’instruction des bisous Léa, d’une maman d’un bébé qui aura bientôt 3 mois

  43. Je suis devenue maman 3 jours après toi.
    Ça me semble faire une éternité et pourtant je me sens toujours aussi maladroite qu’au début! Probablement parce que je suis maladroite de naissance ahah
    Je te suivais avant nos grossesses et j’apprécie vraiment de te voir évoluer et je me retrouve en toi.
    Courage pour ces moments si compliqués que nous vivons toutes en esperant que nos bébés parlent vite pour nous expliquer tous leurs maux… enfin pas trop vite quand même!
    Bisous ma belle!

  44. Salut Léa,

    Je viens de lire ton article et ooohh mon dieu il m’a fait du bien !!!
    Comme dit précédemment dans un commentaire, tes vlogs font paraitre que tout est parfait et calme avec bébé Gaspard, (même si je sais que mettre des hurlements de bébé en vidéo n est pas la meilleure idée ;) )
    Je me retrouves dans ton article a quelques différences prêt…
    Maman depuis le 12 janvier d’un petit garçon né 2 mois en avance (pré eclampsie bonjourrrr). Je me suis retrouvé maman sans avoir vécu les 2 derniers mois important pour le bébé et la maman.
    Au début tout va plutôt bien avec.mon p’tit bébé d’ 1kgs600 mais plus les mois passent , plus il grossit et plus il réclame de l’attention (ce qui est normal), d’être porté (2 mois en moins dans le ventre à être porté ça manque) et plus il se fait entendre !!! (pas assez de force avant )
    On m’a aussi dit de le laisser pleurer que sinon il allait devenir capricieux, d’arrêter d’être constamment avec lui et lui donner autant d’attention sinon à sa rentrée en crèche ça allait être dur la séparation (ben comme tous les bébés et les maman. ..)

    Bref ma Léa, ça passe trop vite tu as raison mais c’est un réel bonheur au quotidien nos petites merveilles quon oublie très vite les crises de larme.

  45. Coucou Lea!
    Je te rejoins sur certains points surtout sur le fait de ne pas laisser mon bébé pleurer, je refuse qu’il s’endorme en larme et en hurlant comme toi j’estime que s’il pleur c’est que quelque chose l’envie dérange et qu’il m’appelle pour lui venir en aide. Parfois même épuisé il a du mal à trouve son sommeil et pleur de fatigue, ma soeur qui a aussi 3 enfants me dit de le laisser pleurer mais pour moi il n’en est pas question.
    Hâte de te lire les prochains moi

  46. Merci ma belle pour ces mots… ça me touche beaucoup. Je te souhaite que du bonheur. Je t’embrasse.

  47. Mais que ça fait du bien de lire cet article! Je te suis depuis la fin de ma grossesse, c’est a dire janvier. Mais qu’est ce que j’aime ta petite famille que tu as fondée. Ça me rassure en tant que jeune maman de voir que je ne suis pas la seule à avoir une maison sans dessus dessous et puis également qu’on est le même point de vue sur nos touts petits. Valentin à beaucoup de similitudes avec ton bébé. Et je ne le laisse jamais pleurer d’ailleurs il en a pas le temps je réponds à sa demande bien avant. Mais c’est tanant l’entourage qui nous dit de pas le prendre dans les bras qu’il va devenir capricieux… profitez bien. Nous ici les 2 mois approche et ça va bien trop vite surtout que notre bébé est un peu en avance sur son évolution … trouvez nous le bouton pause please.

  48. Bonjour Lea et merci pour ces jolis mots! J’ai accouché de Clémentine il y a 4 mois maintenant et même si comme toi j’ai toujours voulu être mère (c’était en moi depuis tellement d’annees) ça a complètement chambouler ma vie. Un vrai tsunami ! Mais qu’es ce que je l´aime c’est fou ! J’admire ta force de caractère de ne pas ecouter ce que « dicte » là société. Moi tellement peur de mal faire et avec un manque de confiance en moi évidement j’ai trop tendance a suivre les normes. Mais te voir me fais du bien et ça m’aide à me détacher de ce dictat de la société. Merci Léa ! Des bisous à toi et aux hommes de ta vie aussi!

  49. Coucou Léa, je me reconnait a travers cet article qui résume parfaitement ce nouveau role de maman. Cette envie d’etre maman depuis longtemps, ce quotidien bouleversé a jamais. Mais le bien être que l’on ressent avec ce nouveau statut. Je t’ai decouvert pendant ta grossesse et je te trouve tellement épanouie dans ton role de maman.
    Concernant les remarques des proches je préfère ne pas les relever ou alors leur repondre oui pour leur faire plaisir car au bout de 7 mois je commence a saturer mdr. Continue ce que tu fais j’adore regarder tes vlogs qui montrent la vraie vie de maman

  50. Coucou, première fois pour moi que je prends la parole pourtant je te suis depuis un bout de temps avant ta grossesse et quand tu as annoncé ta grossesse j’étais enceinte aussi, mon terme était le 13 mars donc nous avions peu de différence et j’apprecie chacune de tes vidéos car elle me réconforte dans mon quotidien et ça fait du bien de l’entendre.
    Mon petit garçon aura 3 mois le 6 juin, et je vis exactement ce que tu décris, « oh mais tu devrais faire si faire ça »
    Alors que les gens n’ont même pas d’enfant mais bon je m’écoute et j’essaie de ne pas me mettre la pression.
    Alors la question qui revient souvent depuis la naissance : il fait ses nuits!?
    Et à chaque fois je pose la question mais pour toi ça veut dire quoi faire ses nuits ?
    Car mon fils dormait au début de 21h à 00h/1h qu’il avait à peine 1 semaine je répondais oui il fait « SES » nuits.
    Je lui dis tous les jours quand il nous fait une nuit comme aujourd’hui 22h-5h « tu as fais un gros gros dodo mais si avant hier il se réveillait toutes les 3h et bien c’est pas grave il le sait chaque fois que je le couche avant la tétée ou autre il sait que je suis là à côté de lui (cododo aussi )
    s’il a faim ou s’il a besoin de moi il faut qu’il me le dise…
    En tout cas merci pour tes articles que je lis à chaque fois même si pas toujours le temps de prendre le temps d’écrire! C’est vraiment plaisant de te lire
    Bisous

  51. Vous faites rêver tous les 3, avec mon chéri on espère au plus vite avoir la « situation » pour a notre tour construire une famille.
    J’aime beaucoup les valeurs que tu partages a travers cet article et tes vlogs/vidéo. C’est également se qu’on aimerais transmettre à nos futurs enfants.
    Je vous souhaite tout le bonheur du monde, merci de nous faire partagé ces moments.

  52. Coucou Léa
    Je te suis sur youtube et je ne connaissais pas ton blog. Venant de jeter un coup d’œil, j’ai pu te lire à propos des 3 mois de ton petit chat Gaspard et ayant un petit garçon de 1 mois je vois qu’il y a quelques similitudes notamment avec ce reflex de Moro qui est vraiment une horreur quand il s’agit de les coucher… lol du coup je vais essayer l’emmaillotage . J’aime beaucoup ce que tu fais tu restes simple et c’est très appréciable. Et du coup j’ai aussi investi dans une écharpe de portage pour la maison et quand il arrive à s’endormir c’est pour de bon ! Donc je te remercie de partager toutes ces petites choses de maman et bébé comme ça je vois aussi à quoi m’attendre comme nos bébés ont 2 mois d’écart. En tout cas continue comme ça, j’aime beaucoup regarder tes vidéos! bisous !!

  53. Cet article je le trouve vraiment trop joli et très émotif ♥♥ je t’adore
    Gros bisous a toi et a ta famille ♥

  54. Coucou Léa, cet article ma fait vraiment du bien, j’ai prit beaucoup de plaisir à le lire. J’ai ressenti tout l’amour que tu porte à ton fils. Comme si cet amour tomber d’une falaise et ne finissait plus de couler. Tu est une bonne mère et vous êtes de bon parents !!! Je t’embrasse fort.

  55. Coucou Léa, j’ai 17 ans et depuis que je suis enfant j’adore m’occuper des autres et surtout des plus petit que moi. D’ailleurs depuis que mon frère est né, mes parents me considèrent comme sa deuxième maman, car je m’occupe souvent de lui et je trouve ça tout à fait naturel. Je ne vois pas ma vie sans d’enfants, car pour moi c’est normal de le transmettre nos valeurs, notre savoir mais également notre amour.
    Je suis très heureuse pour toi et Samuel, Je vous souhaite tous le bonheur du monde avec votre magnifique garçon, Gaspard.
    Bisous

  56. Wooow. Juste, merci Léa ! Je suis ce genre de personne de l’ombre, je suis des Youtubeuses, comme toi, depuis des années et je ne commence jamais mais là… Juste merci pour ces mots. J’ai 21 ans et je suis institutrice primaire en Belgique, j’aspire à des pédagogies « nouvelles » et positives, au respect des besoins de l’enfant, de ses émotions… Et, c’est tellement rare, malheureusement, d’entendre ce genre de discours. Quand on parle d’apprendre aux enfants à gérer leurs émotions, de répondre à leurs besoins, de les écouter, les responsabiliser… On est catalogués comme laxistes ou hippies. Enfin soit, c’est un vrai combat d’essayer de faire changer ces idées ancrées depuis longtemps chez les gens et ça fait juste, tellement de bien de voir que d’autres, ailleurs, pensent aussi tout ça. Alors merci et, je vous souhaite, à toi, Gaspard et Samuel, tout le bonheur possible !

  57. Coucou Léa, nous avons le même âge et nous avons exactement la même façon de pensé. Je suis depuis toujours la maman dans mes groupes d’amis je me suis toujours sentie différente des autres, trop sérieuse, pas boire d’alcool ou très peu, être attiré par les enfants, leur développement, et j’en passe . Je ne me voit pas sans enfant et ça depuis toujours j’ai hâte que ce sois mon tour.
    J’adore regarder t’es vidéos et m’y retrouve un peu et ça fais du bien ! Gros bisous à toi et ta petite famille continue comme ça.

  58. Bonsoir Léa,

    Cela fait un moment que je te suis sur youtube. Je n’ai jamais commenté une seule de tes vidéos me sentant différente de toutes ces « si » jeunes filles qui te suivent. Sur ce blog cela me semble différent.
    Ayant le même âge que toi, je me retrouve entièrement dans la jolie personne que tu es. Pour moi aussi tout ce qui concerne l’enfance me passionne depuis mon plus jeune âge et je me trouve complètement en accord avec ta vision des choses. Devenir maman est un rêve et cela depuis longtemps. Seule l’attente d’une situation stable pour donner le meilleur à mon futur enfant me permet de patienter. Je rêve de se moment pour comme tu dis « trouver ma place ».
    Saches que te lire est vraiment un plaisir et j’attend avec impatience tes futurs témoignages.
    L’instinct maternel est en toi depuis un moment et cela se voit, tu as raison de le suivre et d’être à l’écoute de ton bébé !
    Je te souhaite beaucoup de bonheur, vous formez une très belle famille Samuel, Gaspard et toi !

  59. Coucou Léa , très bel article et quelle simplicité, j’adore te suivre et je partage beaucoup de tes idées sur l éducation et la simplicité des bonheurs du quotidien. J’ai le même âge que toi et j’ai toujours et depuis très jeune cette envie de devenir maman. C’est pour cela que je prend ( avec mon compagnon ) note de tous tes petits conseils et astuces qui nous serons prochainement utile si un bébé venait à pointer le bout de son nez :) merci à toi de partager tout cela avec nous

    Gros bisous
    Charline

  60. Je te suis sur YouTube mais vient seulement de découvrir ton blog. Te lire est un bonheur ! J’aime ton humilité, ta sincérité et ta gentillesse. Jeune maman également, C’est vraiment chouette de pouvoir lire et entendre d’autres expériences car même si chaque maternité est unique on retrouve des similitudes et on se rend compte qu’on est pas tout seul à être heureux même si ce n’est pas toujours facile !

  61. Coucou Léa,
    D’abord merci de partager avec nous ton quotidien sans trop entrer dans la vie intime (c’est parfois gênant de regarder les vidéos d’un youtubeur qui expose trop sa vie et celle de ses enfants).
    Je suis surtout très surprise par ta maturité et ton sens des responsabilités. J’ai exactement le même âge que toi. Je rêve aussi du jour où je serai mère et pourtant je ne me sentirais pas prête aujourd’hui. Est-ce que tu as d’ailleurs douté, pendant ta grossesse, de ta capacité à pouvoir t’occuper d’un enfant ?
    Il y a quelque chose à la fois de fascinant et d’angoissant dans la maternité: l’inconnu de ce futur proche qui nous attend.
    J’avais aussi une autre question: est-ce que tu penses que tu penses que tu aurais pu avoir un enfant à ton âge si tu n’avais pas été youtubeuse ? ça peut paraître bizarre et je ne veux pas être intrusive mais youtube semble t’avoir permis une certaine autonomie financière et donc une émancipation du foyer familiale plus précoce.
    Il y a ce barrage de la situation financière qui empêche parfois les femmes de pouvoir avoir un enfant jeune, notamment à cause des congés paternités (trop courts) et des congés maternités qui freinent nos débuts de carrières.
    Bref voilà mes petites réflexions sur la vie et les choix de vie qui me viennent en tête quand je regarde tes vidéos.
    Je vous souhaite plein de bonheur et de rires au sein de ta petite famille
    Bisous

  62. Hello ma belle, merci pour ton commentaire ! Je n’ai pas eu beaucoup d’angoisses pendant ma grossesse et je crois que mes lectures m’ont aussi beaucoup rassuré. Parce que même si il n’y a pas de recettes magiques, savoir comment scientifiquement un bébé fonctionne c’est plutôt rassurant et ça permet d’appréhender au mieux ses besoins.
    Pour ta 2ème question, je pense clairement que j’aurai du attendre quelques années encore pour être maman si je ne travaillais pas déjà. Samuel étant étudiant c’est évident que nous n’aurions pas eu le même confort.
    Je t’embrasse !

  63. Hello Léa !
    Tu as l’air d’être heureuse et c’est un plaisir à voir! Je te trouvais très belle enceinte et maintenant que tu es maman tu resplendit ~
    Je vous souhaite à tout les trois encore beaucoup beaucoup de bonheur ❤️

  64. Ton témoignage est très touchant. Tu as une vision de la maternité et de l’enfant que je partage sincèrement.
    Tu as l’air épanouie dans ce nouveau rôle qui est le tien. Le rôle de maman. Celui auquel tu aspirais depuis si longtemps.
    Ton bonheur est viral.
    Merci pour ce joli retour d’expériences.
    A bientôt,
    Charlotte.

  65. Bonjour Léa,

    Je me permet de t’écrire car moi aussi je suis jeune maman (23 ans) d’une petite merveille de trois mois qui s’appelle Sophie et je me reconnais totalement dans ton article.
    Je dors avec mon bébé dans le même lit et de ce fait, je m’attire les foudres de tout le monde qui ne cesse de dire que j’en fais une capricieuse, que maintenant c’est trop tard « elle a compris le système ».
    Entre mon beau père qui m’accuse de sur-protection car je répond à tous ses pleurs et ma belle-mère qui la traite de « casse-couilles » dès qu’elle a le malheur de pleurer, j’ai l’impression d’être une résistante en temps de guerre (oui je pousse l’image un peu loin quand même).
    Sophie est aujourd’hui mon essentiel et m’a permis de trouver au fond de moi ce qui m’a toujours manqué: un équilibre. Je pense que la phrase qui dit que lorsqu’on accouche d’un enfant, on accouche également de soi n’a jamais été aussi vraie.

    Sache que si tu te sens seule parfois dans tes doutes, il y a quelque part en France une autre maman qui elle aussi ressent la même chose et te soutiens (en faisant des squats avec la petite et les cheveux gras!)

    En te souhaitant sincèrement le meilleur à toi, ton compagnon et tout spécialement à Gaspard.

  66. Salut Lea,
    Moi aussi, et du haut de mes 17ans, je me sens dejà l’âme d’une maman
    Je ne dis pas vouloir l’être maintenant et beaucoup de personnes confondent les deux
    J’arrive a me projeter dans ce que tu ressentais
    C’est beau ce que tu as crée autour de cet petit être si imparfaitement parfait,
    Profitez bien tous les 3

  67. Il est important de répondre au besoin affectif d’un bébé mais il y a une limite.
    Je m’explique ce type d’éducation est benifique pour les enfants. Il se sentent aimé et sécurisé Mais afin que ces enfants deviennent dépendant de leur parent un bébé doit apprendre à se calmer seul aussi.
    De plus, je suis complètement contre le cododo. Un bébé n’a pas ça place dans le lit des parents. Le lit conjugal est fait pour autre chose mdr

  68. Hello Lea!
    Je te suis depuis quelques années déjà! J’aime beaucoup ta maturité et ta spontanéité. C’est drôle parce que nous n’avons pas du tout le même regard sur la maternité et nos méthodes éducatives ne sont absolument pas les mêmes et pourtant je prends un reel plaisir à te regarder. Mon fils a 11 mois aujourd’hui, et moi non plus, je n’ai pas vu les mois défilés.. pourtant les 1ers instants ne sont pas les plus faciles. Chacun doit trouver sa place. C’est un sacré chamboulement.
    Pour moi l’instinct maternel est iné. Mais elle s’acquiert et se travaille au fil des mois. Apres 11 mois d’apprentissage je sais que je connais mon fils mieux que quiquonque. Je prends du coup du recul sur les conseils, les remarques, de l’entourage. Peut importe la pression des uns et des autres, l’essentiel c’est de donner ce qu’on pense de meilleur à notre enfant. Je te fais des bisous! Au plaisir de te lire

  69. Bonjour Léa,

    Je te suis maintenant depuis quelques années discrètement, mais j’avais envie aujourd’hui de t’écrire ce message car ton article m’a particulièrement touchée, étant moi-même maman depuis maintenant 1 mois.
    Je me retrouve dans tout ce que tu dis… En effet, on m’a souvent dit que j’avais de la chance que ma fille soit calme, qu’elle pleure si peu etc… Mais comme tu le dis si bien, on ne l’entend pas souvent pleurer parce que je réponds à ses besoins, que je suis à l’écoute de ce qu’elle vit et ressent. On m’a souvent reproché que j’allais en faire un bébé capricieux, qu’il fallait que je la laisse pleurer au lieu de la prendre souvent dans mes bras. Mais je laisse dire et je continue de rassurer ma fille quand elle en a besoin, de l’allaiter à la demande (c’est pareil : je ne lui donne pas de rythme c’est pas bien !), car je suis persuadée que c’est la meilleure chose à faire pour elle.
    Merci en tous cas pour tes beaux partages… Et continue d’être une si belle maman.

    Camille

  70. Un enfant n’est pas capable de « se calmer seul » avant 6-7 ans. Le cerveau n’est pas encore construit pour. Le cortex préfrontal qui sert à réguler les émotions et prendre du recul face à une situation est encore en pleine construction. Au contraire, un enfant suffisamment sécurisé pendant les 6 premières années de sa vie sera un enfant qui prendra plaisir à être autonome par la suite. Il faut que les fondations soient solides pour permettre à l’enfant d’être en confiance.
    Pour ce qui est du cododo je trouve ça triste de réduire le lit parental à l’activité sexuelle.. un peu d’imagination, la vie intime d’un couple peu avoir lieu dans plein d’autres endroits.
    Bonne soirée.

  71. Salut Léa,
    C’est un bel article qui rassure les futures mamans comme moi (enceinte de 4 mois et demi) J’espère pouvoir être sereine comme toi dans ton quotidien même si je me doute que ce n’est pas facile tous les jours. As tu des bouquins à me conseiller pour rassurer les futures mamans?
    Bisous à toute ta famille
    Marie

  72. Merci pour cet article !
    J’ai déjà dû te le dire sous une vidéo, mais je trouve ça génial la façon dont tu élèves Gaspard, avec Samuel. Et je trouve ça encore + génial du coup, que tu sois connue sur youtube, ça permet enfin de véhiculer des bonnes pratiques sur l’éducation, notre pays est encore à la traîne là dessus, donc je te remercie de nous parler de tout ça :) Plein de bisous à la petite famille ;)

  73. Salut,
    Je sais qu’il est mal sain de laissé un bébé de 3 mois pleurer il faut aller le rassurer lui donner de l’amour…Comment aller vous vous mettre en place cette éducation quand votre petit bout aura 3-4 ans?
    Pour le cododo beaucoup de mes amis ont eu des problèmes dans leur vie de couple car bébé était trop souvent dans le lit. Après je suis d’accord il y a d’autres endroit pour être intime (heureusement mdr) Bref après ça dépend des couples et de la durée du cododo. Personnellement je ne veux pas du cododo car ça nuirait à mon couple. Et pour être de bon parents je pense que le couple doit être solide
    PS: c’est intéressant que tu développe le côté éducation de ta chaîne

  74. Très jolie article ! J’adore regarder tes vidéos car tu dégage tellement d’amour pour gaspard et pour toutes les personnes qui t’entourrent ! Je rêverais d’avoir une vie aussi épanouie que la tienne !
    Je t’adore continue comme ça !

    Ps: je me demandais depuis un bout de temps mais je n’arrivais pas à poster mon commentaire sur YouTube… pourquoi tu n’utilise pas de coton réutilisables ???

  75. Je suis actuellement enceinte de 4 mois et comment te dire que ta façon de voir les choses m’a vraiment inspiré. Tu m’as donné envie de m’interesser au portage en écharpe, je suis donc allée à un atelier de portage JPMBB et j’en suis ressortie concquise et cela m’a conforté encore plus dans mon choix de porter bébé en écharpe dont j’ai déjà fait l’acquisition ^^ je suis partie sur l’an marque Boba. Maintenant plus qu’a Patienter quelques mois avant l’arrivée de bébé :) !
    Merci pour tout ces conseils que tu nous donnes sans même forcement t’en rendre compte :) !
    Gros bisous ma belle

  76. Et bien de la même façon qu’un bébé de 3 mois a besoin d’être rassurée, un enfant de 3 ans peut avoir le même besoin. Simplement la façon de rassurer est différente..
    Pour ce qui est du couple je pense que c’est nuisible à partir du moment ou le couple n’est pas sur la même longueur d’ondes à ce sujet. Chez nous aucun souci là dessus !

  77. Coucou ma belle merci pour ton message, j’ai testé mais à chaque fois j’ai eu de grosses rougeurs sur le visage avec ma peau sensible.. Je n’ai pas encore trouvé ceux qui me correspondent ! Bisous

  78. merci beaucoup pour ce bel article. Mon fils a 3 mois aussi (le 7 mars), on m’a tellement dit qu’il était facile..et j’ai le même avis que toi. mon fils ne supporte pas la voiture non plus, n’aime la poussette que pour dormir à la maison, a dormi le premier mois sur nous…on m’a dit de le « forcer » pour la voiture et le laisser hurler car les personnes voulaient qu’on vienne les voir(je ne le laisse pas pleurer en temps normal alors hors de question pour le plaisir des personnes de le laisser hurler!) qu’il était trop a bras et que si il s’arrêtait de pleurer quand je le prenais c’est un caprice (Bien sur…) pour répondre, je les envoi paitre on va dire ^^. ma mère a enfin compris et les oncles et tantes je m’en fiche je les vois rarement. On sait ce qu’il faut pour bébé c’est nous leur maman. et les idées d’un ancien temps non merci. je leur dis qu’on a aussi évolué ;)
    j’adore tes vidéos et tes articles :)

  79. Bonjour Léa !

    Je te suit depuis que je suis maman d’une petite Lilas qui a le même âge que ton petit Gaspard.
    Je suis Educatrice de Jeunes Enfants et je pensais savoir beaucoup de choses. En vrai je ne sais pas grand choses !!!! Il faut juste que j’écoute ce que ma fille peut exprimer et me faire confiance ! Prendre les informations qui peuvent m’aider et faire comme si je n’avais rien entendu des reproche ou des remarques nulles tel que : ‘Oh elle a beaucoup de cheveux Lilas ! Tu sais qu’elle va les perdre bientôt ?’ Mais m*rde laissez la tranquille ! Et si elle gardait tout ses cheveux c’est pas un peu plus optimiste comme truc !
    Enfin bref, juste pour te dire fait toi confiance !

    Continue de profiter de ton petit Gaspard ! Chaque instant est précieux !

    Ciao !

  80. Oooh mon bébé est aussi né le 7 mars !

    Obligée de faire confiance à son instinct même si ça fait flipper.
    Depuis qu’il a 3 semaines mon bébé refuse de dormir sur le dos( la faute aux reflexes de moro, testé l’emmaillotage mais il supporte pas), la journée ça va il dort sur nous mais la nuit c’est 1 autre histoire…
    Par un concours de circonstance j’ai trouvé le truc qui marche sur mon bébé pour qu’il dorme plus de 20 min d’affilées.
    Mon bébé dort sur le ventre, ya que ça qui marche, et qui neutralise ses reflexes de moro.
    J’ai fait ça progressivement mais, J’avoue, la 1 ère nuit sur le ventre c’est moi qui n’ai pas dormi hahaha
    Et oui ça fait flipper car ça va à l’encontre de toutes les recommandations officielles contre la mort subite du nourrisson… j’ai hésité à en parler au pédiatre mais finalement quand je lui ai dit, il a donné son feu vert car bébé tourne bien la tête à gauche et à droite quand il est sur le ventre, ouf !
    Et depuis, aah je revis et nous dormons !!
    Je vous dis pas de le faire hein! chaque bébé est différent et pour le mien ça marche, mais on fait quand même super gaffe même si maintenant il arrive à se mettre sur le dos quand il est sur le ventre parce qu’il en a marre.
    Ma mère n’est même pas étonnée, bah oui, j’ai dormi sur le ventre quand j’étais bébé ;)

  81. Quel jolie article ! Pour ma part, ma fille as un mois, que j’éleve Seule. Ma famille aussi range Lou dans la catégorie « Bébé calme «  même si j’estime que chaque bebe ayant sa propre personnalité comme tout être humain, il n’y as pas de catégorie. Lou pleure beaucoup le soir, d’apres La pédiatre ça serait du aux angoisses des nourrissons, qu’elle décharge émotionnellement sa journée, qui commence aux environs de 22h et se fini vers 00h (avec des pauses calmes), et c’est Vrai que parfois, on se sent démunie, je la porte, lui parle, la cajole au maximum mais cela n’evite pas les larmes de ma puce. Beaucoup me disent qu’il ne faut pas qu’elle dorme dans mes bras, qu’elle va faire des « caprices «  et toujours vouloir dormir contre moi, mais j’estime que si Lou pleure pour être contre moi, c’est qu’elle en as besoin, un bébé ne fait pas de caprices. On m’as aussi déjà dit de laisser pleurer Bébé, mais je n’est jamais écouté ces gens là et au final désormais, elle pleure moins, car elle sait que jamais je la laisserai pleurer longtemps, que j’interviendrai toujours le plus rapidement possible pour subvenir à ces besoins. Je trouve ça tellement dommage que certaines personnes restent ancrées dans leur principe, de donner des conseils qui sont parfois quand même très mauvais et qui arrive à nous donner des leçons comme si je n’étais pas capable de répondre aux besoins de mon enfant et comme si ils connaissaient ma fille mieux que moi. En tout cas, j’adore te suivre ! Je te Suis depuis un long moment déjà mais le fait d’etre Maman a quelques mois d’écarts m’as Fait m’interesser Encore plus à ta vision, que je partage également ! Plein de bonheur à toi et ta petite famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Code de sécurité * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.